Quelles garanties vous offre cet accueil ?

 Pour la famille qui vous accueille,il s’agit d’un engagement durable sur le plan matériel et affectif. 

L’accueil en famille vous permet de retrouver des conditions de vie que vous ne pouvez plus assumer seul(e) chez vous ou que vous ne pouvez trouver auprès de votre famille. 

 

 

 

A - Une qualité d’accueil garantie par la loi 

 

Pour être autorisée à vous accueillir, la famille doit être agréée à cet effet. L’article L 441-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles précise : 

« Pour accueillir habituellement à son domicile, à titre onéreux des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à sa famille (jusqu’au 4ème degré inclus), une personne ou un couple doit, au préalable, faire l’objet d’un agrément renouvelable, par le Président du Conseil général de son département de résidence qui en instruit la demande ».  « la décision d’agrément fixe, dans la limite de trois, le nombre de personnes pouvant être accueillies ». 

Pour obtenir cet agrément, la famille doit satisfaire à certaines exigences (article L 441-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles). 

Ces exigences portent sur : 

- sur les conditions de logement de la personne accueillante 

- sur les garanties permettant d’assurer votre santé, votre sécurité, votre bien être physique 

  et moral 

- sur la continuité de l’accueil 

- sur l’engagement à suivre une formation initiale et continue 

- sur l’engagement à accepter votre suivi social et médico-social. 

 

B - Une famille formée pour vous accueillir 

Le Président du Conseil général organise la formation des personnes agréées. 

Celles-ci doivent obligatoirement y participer. La formation pour l’accueil des personnes âgées et handicapées adultes est confiée par le Conseil général à un organisme de formation extérieur.  

 
 

Comment choisir votre famille d’accueil ? 

C’est vous qui allez vivre au quotidien dans une famille que vous ne connaissez pas.                 

 Votre choix est donc important.

 
 
Afin de préparer au mieux votre accueil, vous (votre tuteur et/ou votre famille) devez contacter l’accueillant familial
 
Vous (votre tuteur et/ou votre famille) devez alors lui faire connaître votre projet de vie:

- vos goûts

- votre histoire

- vos habitudes et notamment votre rythme de vie (heures des repas, du lever et du coucher) 
- vos souhaits en termes d’activités, de loisirs

- vos projets pour l’avenir

- vos souhaits lors d'une hospitalisation et lors de votre décès 

   choix d'une personne de confiance qui fera appliquer vos directives - loi Léonetti